Soyeux Noël !

C’est la première fois que je prépare la crèche de Noël avec notre petit-fils ( 17 mois ).
Dans la boîte à accessoires, il prend Joseph et Marie et les installe dehors, à l’ extérieur de la crèche. Puis il dépose l’ âne et le boeuf dans l’ étable. Logique.
Soudain il repère une voiture.
Je lui dis :
– C’ est une deux-chevaux!
Très logiquement, il la met à côté de l’ âne et du boeuf.
Enfin, il trouve le Petit Jésus.
Il le regarde, réfléchit un instant, retire le toit ( amovible ) de la voiture et y couche le divin enfant.
Comme quoi, rien de tel qu’une suspension de 2 CV pour affronter les cahots de l’ existence .

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Soyeux Noël !

Saint-Nicolas

Je suis content.
J’ai 7 ans.
Saint-Nicolas m’a apporté ce matin le train électrique que je lui avais demandé.
Il y a la petite locomotive noire avec un wagon blanc, un brun et un rouge ( avec benne basculante ).

Il y a longtemps que j’ai 7 ans mais la petite loco est encore capable d’allumer ses phares pour éclairer la voie … et un petit garçon, qui voit le bout du tunnel …

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Saint-Nicolas

On a vécu …

On a vécu la guerre des retranchés,
délestés de nos liens humains et familiaux,
séquestrés volontaires contre notre gré,
dépossédés de nos contacts sociaux.

Désormais on doit réapprendre à e x i s t e r . . .
masqués dehors,
blindés dedans,
on va s’ en tirer à petit feu
avec une armée de rêves
défilant tout au long
de nos nuits et de nos jours

encore et toujours …

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur On a vécu …

L’air du temps

Deux capucines que je croyais « en hibernation » ont, vaillamment , redressé la tête
hier.
Bien sûr, ce phénomène dans le jardin peut paraître anodin.
Mais moi, ça me fait du bien …
Bien plus que de savoir que selon certaines prévisions,
en mars 2021
on aura droit à un vaccin.
Pour soigner quoi et qui et où et comment …
l’ avenir nous le dira.

Et celui-là, l’avenir, hou-la-là …
il est futé, croyez-moi !

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur L’air du temps

Nobody is perfect

NOBODY IS PERFECT …
ni ici ni ailleurs, et d’ ailleurs pourquoi essayer de l’ être ?
Etre ici ou ailleurs, en vie, c’ est déjà pas si mal.
Ne pas être toussant en même temps, c’est déjà ça.
Avoir le visage masqué, sans avoir la vue masquée, c’est déjà ça.
Réfléchir avant de parler, je ne pense qu’à ça depuis…longtemps.

Le virus du bien parler et celui de bien écouter m’ont contaminé depuis l’ école primaire. On avait des culottes courtes, des réponses courtes, des cheveux courts, mais des rêves plein la tête.
Notre maître d’école, Monsieur Mercier, nous donnait la mesure du temps, il y en avait tant qu’on pouvait rêver … d’ aller très loin.
Depuis lors on mesure 1m50 à l’ horizontale pour connaître sa limite…

Un corbeau croasse dans le jardin …
Je suis comme Vincent Van Gogh qui tend l’ oreille.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Nobody is perfect

Juste comme ça …

Qu’en est-il du moral des mésanges ?
Je ne les vois plus guère, se peut-il qu’ elles galèrent à quérir leur pitance ?
Franchement, des fois, il est des questions de cette importance
qui me font froncer les sourcils …

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Juste comme ça …

Méditation au bord de l’ étant

La question qui se pose
au début de la vie du nouveau-né, c’est :
– Quel poids fait-il ?

Faut-il un jour compter aussi
le poids des os … épaissis
le poids des mots … ravalés
le poids des autres … côtoyés
le poids des sanglots … émis
le poids des chagrins … retenus,
et le poids des trahisons qui font vomir ?

En tout cas,
quand les poids sont dans l’eau,
ils pèsent moins lourd …

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Méditation au bord de l’ étant

Le temps haletant

Le temps haletant

Nous avons été pris de court avec la crise sanitaire, et là, avec ces masques, nous sommes pris à la gorge, il est difficile de parler de manière normale, on postillonne dans le tissu, on se sent haleter, on limite son temps de parole, on se prive de contact buccal, on est apeurés de rencontrer autrui, faisant tout pour l’ éviter …

« léviter » , oh que j’aimerais léviter, comme le bonze tibétain, à l’ extrême droite de la case horizontale en haut de la page 62 de « Tintin au Tibet » !

Devenons bonzes, amis …
l’ air de rien

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Le temps haletant

Comme si de rien n’était …

Comme si de rien n’était …

Avec un marqueur de couleur
je dessine sur la vitre
le contour d’un n u a g e
qui se profile à l’horizon

Une grosse, grosse bulle
ombelliforme
( oui, bon, c’ est pour faire joli )
apparaît sur le carreau,
et dedans, je me mets à écrire
avec un large sourire
F U N

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur Comme si de rien n’était …

R ê v é v e i l l é

Je regarde par la fenêtre
ce que je vois là
dans ce reflet, c’est moi …
et tout mon désarroi.

Je n’y vois plus très clair
alors je ferme les yeux
et m’imagine des cieux
très bleus
avec de nombreux nuages
ouateux…
– Watte ?
– Non, non « ouateux » comme dans « où allons-nous? »

Pfff je me réfugie sous ma couette.

Pouet-poète …

Publié dans Non classé | Commentaires fermés sur R ê v é v e i l l é